18 mars 2009

14 ans et deja un parfais misogyne

plage

Un charment jeune homme que ce Pablo. En 3e, la totalité de la gente féminine en pâmoison au moindre de ces mouvements. Bref le beau gosse du collège ; enfin...

Pour être tout a fait honnête, c'est moins sa beauté que son statut de caïd qui fait de lui le fantasme numéro un de la meute de femelle comme Pablo les appellent de manière si tendre ...

Oui, oui, femelle, femme, objets, tout les stéréotypes du vrai macho sont réunis en une seul et même personne : Pablo ! La femme n'est là que pour le servir, donc cela vas de soi aucune reconnaissance d'une quelconque autorité féminine ... Dommage pour lui il a déjà rencontré mon petit caractère comme le nomme affectueusement mes amis...

Et paf le gamin balance 2 mots en portugais ou fait 2/3 dribbles au foot( stéréotype quand tu nous tiens !) évanouissement et décibels Tokyo Hôtel n'a qu'a bien se tenir.

Mais Pablo a "une femme",  Marie.

Et Marie est prête a tout pour son homme, accourir quand il hurle : "Femme ! ici  !" quand il la balance contre les cassier parce qu'elle n'est pas venu avec lui devant les toilettes, quand il la gifle parce qu'elle rit avec des amies, Marie ne dis rien et aime son Pablo, elle le sait un jour elle porteras le même nom de famille que lui.

Ce sont les amies de Marie qui choqués sont venues nous trouver parce que tout ce que je dis, on la vu, on l'a signalé, on a tenté de l'empêcher, mais voila, rien. Jusqu'au jour ou Pablo a vraiment fait peur a Marie en essayant de l'étrangler avec son écharpe par une fenêtre ; comme ça d'ailleurs sans aucune raison juste pour montrer qui est le mâle...

Branle bas de combat, assistante sociale, rdv de femme à femme avec Marie et la CPE, etc.

Je ne sais ce qui me dégoûte le plus, les parents de Marie au courant de ce qui se passait mais n'ayant eu aucune réaction, laissant même Marie seule avec Pablo chez lui, parents qui au passage sont les premiers a hurler au scandale quand le portable de leur cher tête blonde est confisqué et que oups, ils n'avaient pas vu que c'était clairement écrit dans le règlement. Si un adulte du collège avait osé ne serais que tenter de lever la main sur Marie, c'était le GIGN qui débarquait. Mais là, rien c'est qu'un gamin qui frappe leur fille... Un môme d'1m65 pour quelques 70kg contre une petite minette d'1m50 pour a peine 40kg.

Quoi de plus normal ???

La réaction de Marie m'agace aussi, après chaque rdv elle est retournée illico dans les bras de Pablo. S'imagine t-elle l'amour ainsi ?? Pense t-elle que pour être une femme il faut subir la violence d'un prébubère misogyne ? Ou bien simplement est un moyen pour elle d'exister dans le collège ; c'est son statut : "la meuf à..."

La vie est belle, même pas peur ...

Posté par jaidixdoigts à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 14 ans et deja un parfais misogyne

Nouveau commentaire